tetiere_contexte

VALORISATION DES CONNEXES

Autour des 34 entreprises du GIE Agrolandes Entreprises, ce sont au total 19 Filières qui sont représentées, soit autant de gisements de coproduits issus de l’agriculture ou l’agroalimentaire.

Les types de gisement vont de :

Ces gisements et leurs volumes disponibles structurent déjà aujourd’hui des filières de valorisation sur le territoire, filières existantes et en développement ou filières émergentes.

Les types de gisements de produits connexes concernés sont :

  • sciure
  • plaquette
  • résine de lin maritime
  • Ensilage de maïs : feuilles, tiges, spathes, rafles, jus (composé liquide après broyage)
  • Haricots verts, petits pois
  • Filière Volailles/Canards/Cailles : Lisier, Fumier, Plumes, Sang, Viscères, Graisse
  • Filière Poissons : Viscères, Têtes, Peaux, Pulpe
  • Digestat de méthanisation

Sur la base de ces gisements et des volumes disponibles sur le territoire des Landes ; le GIP Agrolandes Développement a un objectif double :

è Optimiser les filières de valorisation existantes

è Identifier les coproduits et les process industriels associés permettant de faire émerger de nouvelles filières centrées sur la circularité entre filière de production et élevage et filière de transformation. 

è Traiter les gisements existants pour éliminer les éléments indésirables en vue d’une valorisation optimisée

Les objectifs de développement du GIP Agrolandes Développement en matière de valorisation des coproduits concernent les périmètres suivants :

  • Matières plastiques biosourcées (polymères + charges d’origine totalement renouvelable)
  • Produits de traitement du bois (vernis et colles) issus de la valorisation du Pin Maritime

Le GIP AGrolandes Développement, en partenariat avec l’Université de Pau et des Pays de l’Adour a ouvert en Octobre 2019 une chaire universitaire basé à Mont de Marsan et dédié aux matériaux biosourcés. La Chaire consacre ses activités au développement de produits de traitement du bois biosourcés (colles et vernis) et de matériaux plastiques biosourcés.

En 2019, le GIP Agrolandes Développement a coordonné un projet collectif de concentration des jus d’ensilage de mais autour des principaux producteurs du territoire : Aquitaine Légumes Surgelés, Bonduelle et Seretram. La technologie de l’évapo concentration a permis de travailler parallèlement sur le potentiel méthanogène du concentrat, la conception d’un matériau biosourcés et la digestion du concentrat par les insectes.

Logo UPPA // IUT MdM + Schéma sur les plumes

  • Valorisation Biochar : biocharbon végétal issu de la pyrolise de coproduits contenant du carbone (en cours de montage)

Schéma (à voir)

  • Extraction/Raffinage de composés issus de coproduits animaux

 

Depuis 1 an, le GIP Agrolandes Développement coordonne un projet collectif de valorisation des Viscères de poissons autour des trois principaux producteurs du territoire : Groupe AQUALANDES, Groupe MAISADOUR et Groupe LABEYRIE.

  • Valorisation du digestat et apport fertilisant associé
  • Optimisation de fertilisation : Biostimulant et fertilisants organominéraux
  • Épandage et apport fertilisant du lisier

Schéma Poissons + Logo Entreprises

La valorisation du lisier de canard demeure un sujet d’importance parmi les types de gisements disponibles sur le territoire. Important par rapport aux volumes mais aussi en termes de dimension sanitaire suite aux deux dernières épizooties de grippe aviaire de 2016 et 2017.

Au-delà de la valorisation en épandage, le GIP Agrolandes Développement travaille actuellement sur plusieurs axes :

  • L’hygiénisation du lisier en exploitation
  • La conservation de la valeur du lisier en exploitation (Epandage ou méthanisation)
  • La séparation de phases (Liquide et Solide) et les optimisations de fertilisation associées
  • Les méthodes de traitement du lisier (Rejet milieu naturel ou fertigation)