tetiere_integrer_pepiniere

GROUPEMENT D'INTÉRÊT PUBLIC

Le Groupement assure l’animation, la gestion fonctionnelle et le développement du technopôle AGROLANDES.

Rôle et missions

Dans ce cadre, le GIP a pour objet de développer et gérer, dans les locaux réalisés à cet effet par le syndicat mixte AGROLANDES, un campus, dénommé « Agrocampus », constituant le centre névralgique du technopôle, où sera hébergée l’équipe de direction, chargée d’animer, piloter et coordonner le technopôle, avec pour missions principales de :

  • Favoriser l’émergence de plateforme technologique et de projets expérimentaux, véritables marqueurs du pôle d’activités à venir
  • Favoriser l’implantation d’entreprises sur le parc d’activités AGROLANDES, en synergie avec les thématiques développées sur les 4 axes stratégiques

Le GIP AGROLANDES DEVELOPPEMENT a pour objet de mettre en commun les compétences et les moyens de ses membres et partenaires afin de contribuer au développement économique territorial à l’échelle départementale (voire régionale).

Afin de fonctionner sans recours à une contribution supplémentaire, et ce pour une durée de 3 ans, le GIP a été doté d’un capital substantiel d’ 1 million d’euros.

L'équipe Agrolandes

Le Conseil d'Orientation Stratégique ( COS )

“ Les membres du COS apportent leur expertise scientifique et de terrain au Conseil d’Administration et au Directeur Général auxquels ils peuvent adresser toutes propositions ou recommandations relatives aux orientations stratégiques du technopôle et au programme d’activités du GIP. ”

Le Conseil d’Orientation Stratégique comprend 15 membres sélectionnés parmi les partenaires techniques en matière d’agroactivités, notamment dans le domaine de l’agroalimentaire et de la chimie verte.

On trouve parmi les membres du COS, 5 représentants de l’association AGROLANDES ENTREPRISES, 3 représentants des chambres consulaires, et 7 représentants sélectionnés en fonction des expertises et des partenariats stratégiques établis par le Technopôle.
Avec 1/3 de ses membres constitués de chefs d’entreprises, le COS a souhaité conserver une dimension entrepreneuriale primordiale pour voir émerger des projets de développement en accord avec les réalités techniques et économiques.

Parmi ces partenariats, on trouve :
CEA Tech, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse, CTCPA, LCA Toulouse, APESA, CEO SMAG …